CONFERENCES DES CAS D’ABUS TENUES DANS LES CINQ PREFECTURES DE LA REGION CENTRALE AVEC LA PARTICIPATION ACTIVE DE L’ONG/ADESCO


Organisées dans le cadre du projet « Éducation sensible au genre et sans violence », ces conférences ont pour but d’analyser la gestation des cas d’abus/violences au niveau de chaque préfecture, recueillir les difficultés rencontrées et proposer des approches de solutions. Ces rencontres se sont tenues les 23, 24, 27, 29 et 31 mai 2019 respectivement dans les préfectures de Blitta, Sotouboua, Tchaoujo, MÔ et Tchamba.

Les échanges ont permis aux acteurs de protection à savoir : les ONG dont ADESCO, Action sociale, la police, la gendarmerie, la justice, les autorités locales et administratives, les points focaux protection au niveau communautaire… de faire la situation des cas gérés et de discuter des difficultés rencontrées.

Dans la préfecture de Tchaoudjo par exemple, 51 cas environ ont été recensés selon le rapport présenté par le Directeur Préfectoral de l’Action Sociale sur la période de janvier à mai 2019. Parmi ces cas nous avons, la maltraitance, les mariages d’enfants, les viols, les trafics d’enfants, les enfants dits sorciers … . Il faut souligner que dans la gestion, certains cas ont abouti, d’autres sont en cours.

A l’issue des activités, des plans d’action ont été élaborés pour la suite des actions en faveur de la protection des enfants et jeunes.

Partagez