PROJET CANTINES SCOLAIRES PILOTE PAR L’ONG/ADESCO : Les élèves et encadreurs de l’Ecole Primaire Publique (EPP) de Koumoniadè dans la préfecture de Tchaoudjo saluent les retombées de la mise en œuvre dudit projet


Grâce au financement de l’Etat Togolais et la Banque Mondiale et l’accompagnement technique de l’ANADEB, l’ONG/ADESCO fournit des repas chauds aux élèves de 20 établissements scolaires à raison de 18 dans la préfecture de Tchaoudjo et 02 dans celle de Tchamba. Au cours d’un suivi effectué le 11 Avril 2019 par une équipe d’ADESCO, les élèves et encadreurs de l’EPP Koumoniadè ont exprimé leur gratitude envers les initiateurs et les différents intervenants de cette action.

Initié depuis 2014 par l’Etat Togolais, le programme de cantine scolaire vise à contribuer à garantir une bonne alimentation aux enfants des milieux vulnérables du Togo et renforcer la régularité et le maintien des élèves et l’amélioration des indicateurs scolaires.

Un suivi à l’EPP Koumoniadè a été l’occasion pour les bénéficiaires de la cantine scolaire dans la préfecture de Tchaoudjo d’exprimer leur satisfaction à travers des termes variés :

Suivons les propos de BOURAIMA Riyana, élève en classe de CM2 à l’EPP Koumoniadè « Avec la cantine scolaire, à midi, on ne part pas, on reste pour manger. Lundi on fait riz au gras plus la viande plus du fruit, mardi haricot plus gari plus du fruit, mercredi pâte du riz plus poisson plus fruit, jeudi la pâte du maïs plus la viande plus du fruit et vendredi le riz plus haricot plus du fruit. On nous sert beaucoup. Merci pour tout ce que vous avez fait pour nous».

 Le Directeur de l’école n’en dit pas moins « Il y a eu beaucoup d’amélioration avec la cantine scolaire. Les enfants qui habitent à plus de 4km mangent à midi et se reposent pour reprendre les cours le soir et ceci résout le problème de retard. La fréquentation est améliorée, on recense un fort taux de scolarisation                des jeunes filles, dans certaines classe le nombre de filles est supérieur à celui des garçons. Les enfants sont réguliers et cela a des répercussions positives sur les résultats. Je souhaite que cette cantine continue par aider les parents et à maintenir les élèves à l’école. Je remercie les partenaires que sont ANADEB et l’ONG ADESCO pour leur appui et accompagnement ».

Partagez