SYNERGIE D’ACTION ENTRE ADESCO ET CREUSET-TOGO POUR LA SAUVEGARDE DES ENFANTS ET DES JEUNES DANS LA PREFECTURE DE SOTOUOBUA


Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Education sensible au genre et sans violence» mise en œuvre par CREUSET-TOGO dans la Préfecture de Sotouboua et Mô avec l’appui technique et financier de Plan International Togo et l’ASDI, des ateliers de formation des Organisations à Base Communautaire (OBC) ont été organisés pour partage du contenu de la nouvelle Politique de Sauvegarde des Enfants et des Jeunes (PSEJ) avec les adultes/OBC et tous autres associés communautaires. Les sessions animées par le Facilitateur de zone de l’ONG/ADESCO sur le projet «Promotion des droits des adolescents à la santé génésique au Togo» et l’Animatrice de CREUSET-TOGO de la Préfecture de Sotouboua, se sont déroulées les 09 et 10 mai 2019 au Centre Culturel de Tchébébé et les 13 et 14 Mai 2019 à CEFRET à Sotouboua.

Les échanges ont porté sur les rôles et responsabilités des adultes/OBC en lien avec le travail spécifique qu’ils effectuent dans leurs localités respectives à travers la thématique «Formation selon le modèle des 5P ». Après la présentation de la nouvelle politique de sauvegarde des enfants et des jeunes de Plan international aux participants, ces derniers ont découvert le contenu des 5 P à savoir : P1 Perception par rapport aux enfants, P2 Attitudes personnelles et valeurs professionnelles, P3 Problèmes d’abus d’enfants, P4 Apporter la protection et prévenir les abus et P5 rapportage des préoccupations suivi de différents exercices.

A l’issue de l’atelier qui a réuni les représentants membres des OBC des villages, un plan d’action a été élaboré pour la suite des actions dans les communautés telles que les restitutions et les sensibilisations des populations sur les questions de protection des enfants et des jeunes.

Les représentants des communautés ayant pris part à ces sessions ont salué l’initiative et la stratégie de travail entre les deux ONG et ont souhaité que cette collaboration se renforce davantage pour le bien-être des enfants et des jeunes.

Au total 52 participants dont 22 femmes issus des OBC des villages des cantons de Bodjondè, Kaniamboua, Kazaboua, Sotouboua, Tabendè, Tittigbé et Tchébébé ont pris part à cet atelier.

 

Partagez