DEMARRAGE OFFICIEL DU PROJET : « Engagement de la Société Civile pour la Promotion des Droits Sexuels des Minorités Sexuelles au Togo »


Les membres de la coalition  mouvement PRO-SSR pour tous et les OSC identitaires se sont réunis avec les PTF dans le cadre du projet « Engagement de la Société Civile pour la Promotion des Droits Sexuels des Minorités Sexuelles au Togo ». A cet effet, un atelier de démarrage dudit projet organisé par l’ONG ADESCO s’est tenu à Tokoin Séminaire le 16 janvier 2020 à Lomé pour informer les autorités, les partenaires et toutes les parties prenantes sur le contenu du projet et avoir leur adhésion et leur appui dans la mise en œuvre.

Le projet relève les problèmes de la non jouissance des droits à la SSR en tant que droits humains par tous et surtout les minorités sexuelles et les violences dont sont victimes les LGBTQ intolérablement exclus des soins de santé en général et de la SSR en particulier. L’action vise à renforcer la société civile y compris les organisations identitaires pour le respect des droits à la SSR pour tous sans discrimination à travers le réseautage au Togo d’ici 2021.

L’atelier a réuni quatre (04) OSC membres de la coalition mouvement pro-SSR pour tous (ONG ADESCO, cheffe de file; Plan International Togo, Réseau CUPIDON et LA COLOMBE),  les membres de la communauté LGBTQ (Lesbiennes, Gais, Bisexuels, Transgenre et Queers), les OSC engagées pour la SDSR, les services techniques de l’Etat, les partenaires techniques, les acteurs communautaires, les leaders religieux et les médias et cinq (05) OSC identitaires (Afrique Arc-En-Ciel ; Unity, Men’s, Ladies Voice et Club des 7 jours) ; Cinq (05) OSC qui représentent les 5 régions économiques du Togo (3ASC pour les Savanes, AED-Lidaw pour la Kara, Dimension Humaine pour la Centrale, SOS VITA pour les Plateaux et ACS pour la Maritime)  et une (01) OSC de jeunes (AV-Jeunes).

Parmi les participants, on compte également les membres les Ministères et Services Techniques étatiques associés (Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre le Sida et les IST, la Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Ministère de la Justice, Garde des Sceaux, Ministère de l’Action Sociale, des Partenaires Techniques et Financiers (ONUSIDA, OMS, HP+ ; Amplify PF, FHI 360 ; Réseau des OSC de Santé de la Reproduction et de Planning Familial.

Ces derniers ont manifesté leur intérêt pour la thématique de la SDSR et des minorités exclues de sa jouissance.

Le Coordonnateur National Adjoint du SP/CNLS-IST dans son discours a mis le point sur le bien-fondé de ce projet qui vient renforcer les capacités des OSC pour la lutte contre la discrimination, donner une chance égale à tous dans le domaine la SDSR. 

L’atelier de démarrage a été précédé d’un autre  atelier technique tenu le 15 janvier qui a regroupé les 15 OSC de mise en œuvre dont l’objectif général était d’informer et d’échanger sur le projet, les objectifs, les résultats, le plan de mise en œuvre du projet ; en bref élaborer une planification plus détaillée des deux années du projet et s’accorder sur les rôles et responsabilités des parties prenantes afin de s’assurer que le projet sera mis en œuvre de façon efficiente et inclusive.

 

Partagez