QUELLES STRATEGIES POUR LA REALISATION DES LATRINES DURABLES : ADESCO renforce les capacités des artisans locaux de la préfecture de Bassar


Ils sont au total 11 artisans locaux (maçons) des préfectures de Bassar et d’Assoli à bénéficier d’un recyclage sur la construction des latrines durables à base des matériaux locaux. Organisé du 17 au 20 mars 2020 par l’ONG ADESCO à Dimori et à Dacko en collaboration avec la Direction de l’Hygiène et de l’Assainissement de Base, du Ministère de la Santé et de l’hygiène publique et l’Unicef, cette activité vise à renforcer les petits opérateurs (artisans locaux) en construction des latrines durables afin de répondre aux exigences de la pérennisation des acquis de 5 ans de mise en œuvre du projet ATPC. 

Ces renforcements de capacités permettront aux maçons de disposer des techniques spécifiques de construction des latrines dans les communautés cibles du projet et après cette formation ; les concessions leur feront recours dans la réalisation des latrines qui seront utilisées pour mettre fin à la défécation à l’air libre.

Cette activité se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté), dont ADESCO couvre 423 localités de 24 cantons des préfectures de Bassar, Dankpen et Assoli dans la région de la Kara.

A Dimori, l’activité s’est tenue en présence du Chargé de suivi ATPC Région de la Kara, de la Coordination d’ADESCO et des leaders des villages du canton de Dimori.

Des exercices pratiques sur la construction des ouvrages durables ont mis fin à ces rencontres.

Partagez