VING CINQ AGENTS DE SANTE COMMUNAUTAIRE (ASC) FORMES PAR ADESCO SUR LA SECURITE SANITAIRE DE L’EAU ET LES DECLENCHEMENTS DANS LA PREFETURE DE MÔ


Dans le cadre du projet « Renforcement du système sanitaire pour la prévention des maladies du milieu hydrique et des MTN cutanées à travers les actions communautaires dans la Préfecture de Mô, Togo », l’ONG ADESCO a organisé un atelier de renforcement des capacités de 25 ASC issus des villages cibles dudit projet du 26 au 27 Avril 2021 au centre communautaire de Bouholou. L’objectif général est de renforcer la compétence des agents de santé communautaires sur les techniques de traitement et de conservation de l’eau à travers les déclenchements.

Les thématiques telles que les déclenchements sur la sécurité sanitaire de l’eau pilotée par la communauté (SSEPC), les techniques de conservation et traitement de l’eau développées ont permis aux participants d’être mieux outillés afin de contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs du projet. Pour amener les participants à mieux cerner le contenu des modules, l’approche participative a été utilisée durant les deux jours de formation. La pratique du testing de l’eau a mis fin aux travaux de l’atelier.

A l’issu de cet atelier, les participants expriment leur satisfaction à travers ces propos recueillis :

« Je remercie l’ONG ADESCO et son bailleur d’avoir pensé à nous, population reculée du pays. Nous nous réjouissons de cette formation. Ce que nous pratiquions d’avance, on ne savait pas que c’était des choses qui jouent contre notre santé. Nous avons connu cela et avons décidé de changer de comportement. Nous allons apporter l’information à notre communauté et nous demandons à ce qu’on puisse nous aider à faire des latrines personnelles dès le déclenchement pour que cela puisse avoir un impact sur notre santé. Je demande que le projet soit élargi à d’autres localités non ciblées », propos de M. BOUKPESSI Essohanam, ASC à Essowazina.

M. TCHABGELE Aminou, ASC à Souroukou renchérit en ses termes : « Je remercie ADESCO et son partenaire Anesvad pour la formation. Elle m’a beaucoup marquée. J’ai eu des acquis et connaissances sur le projet, le plan de gestion de l’eau et comment entretenir nos milieux. Nous avons parlé de l’hygiène et assainissement par rapport aux microbes qui figurent dans l’eau que nous ne pouvons pas voir. On nous appris comment tester l’eau. Je remercie les Formateurs et je prie le donateur même si le projet prend fin de bien vouloir le renouveler pour les prochaines années».

En effet,  l’ONG ADESCO avec l’appui financier de la Fondation Anesvad met en œuvre le projet « Renforcement du système sanitaire pour la prévention des maladies du milieu hydrique et des MTN cutanées à travers les actions communautaires dans la Préfecture de Mô, Togo » dans le but de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des ménages à travers la promotion du Droit à la Santé. Ce projet pilote de 2 ans couvre 25 localités de trois cantons cibles (Boulohou, Kagningbara, Sahiboudè) de la préfecture de Mô.

 

Partagez