Campagne de lutte contre le Paludisme saisonnier chez les enfants de 3-59 mois dans la préfecture de Tchaoudjo : Le CMS « Bon-Secours » de l’ONG ADESCO vient en appui


Lancée le 23 juin 2021 par le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins pour une durée de trois jours, la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier (cycle 1) chez les enfants de 3 à 11 mois et de 12 à 59 mois au niveau de l’aire sanitaire du Centre Médico-Social « Bon-Secours » de l’ONG ADESCO a pris fin ce 25 juin.  

L’objectif  de cette campagne est de réduire les cas de paludisme simple et grave chez les enfants de 3 à 59 mois dans les localités cibles des Régions Centrale, de la Kara et des Savanes. Les stratégies adoptées sont le porte à porte et fixe au centre.

Les Relais Communautaires de l’aire sanitaire du CMS « Bon-Secours » avec l’appui du personnel du CMS ont pu atteindre la cible par l’enregistrement et l’administration de la Sulfadoxine Pyriméthamine-Amodiaquine (SPAQ) comprimé.

Cette campagne a permis de toucher 1424 enfants dont 722 filles. Rappelons que la campagne se déroulera en quatre (04 cycles) pour le compte de cette année. Elle est précédée d’une formation de deux jours à l’endroit des Relais Communautaires qui ont été renforcés sur le but, les cibles et les outils de rapportage. Pour ce premier cycle, la campagne s’est bien déroulée malgré les réticences constatées dans certains ménages comme le témoignent ces propos :

«Effectivement la campagne s’est ouverte le 23 juin et s’est terminée aujourd’hui le 26 juin par le ratissage. Nous avons été renforcés pendant deux jours avant le démarrage de la campagne. Sur le terrain, certains parents refusent catégoriquement de prendre les produits pour administrer à leurs enfants ; mais par l’intervention de nos formateurs certains nous ont accepté et nous avons su gérer les cas malgré ces réticences. La population commence par comprendre de quoi nous parlons et nous rappelons que la campagne tient à ne pas traiter le Paludisme mais c’est la prévention. Compte tenu de la saison, nous sommes embêtés quelques fois par la pluie mais ça s’est bien passé.  Je remercie toute l’assistance », a déclaré M. KERIM Mansourou, Coach des Relais Communautaires  au CMS « Bon-Secours ».

Le CMS Bon-Secours couvre une aire sanitaire composée de neuf (09) quartiers à vsavoir Bon-Secours, Kuwa-Woro ; Kédia, Karambodè, Boloyibo, Diguelindè, Djamdè, Macca et Nima.

Partagez