Plaidoyer pour l’achat de Produit Contraceptifs au Togo : ADESCO Participe à un atelier à Kpalimé


L’ONG ADESCO participe depuis le 28 juin 2021 à Kpalimé à un l’atelier de développement d’une stratégie de plaidoyer et de mobilisation des ressources et l’élaboration d’un document de plaidoyer visant l’accroissement des ressources domestiques pour l’achat de Produit Contraceptifs.

Organisé par le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, cet atelier de 6 jours (du 28 juin au 03 juillet 2021) regroupe 41 acteurs venus des ministères en charge de la santé, des finances d’une part et d’autre part les OSC œuvrant dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant, les organisations de jeunes et le secteur privé et les médias, les PTF et les communes.

L’objectif de cet atelier est d’amener les acteurs (Gouvernement, Communes, Secteur privé) à s’engager pour le financement durable en faveur de l’achat des produits contraceptifs.

Il s’agit spécifiquement de :

  • Obtenir un engagement ferme du gouvernement togolais pour l’augmentation de la ligne budgétaire de l’Etat dédiée à l’achat des produits contraceptifs de 150 millions à 500 millions d’ici décembre 2021, soit 350 000 000 FCFA ;
  • Engager 117 communes du Togo à aligner dans leurs budgets une contribution annuelle minimale d’ici décembre 20211 millions FCFA pour la disponibilité des produits contraceptifs;
  • Engager les entreprises privées, dans leur responsabilité sociale à donner une contribution minimale de 100 millions FCFA chaque année pour l’achat des produits contraceptifs d’ici décembre 2021 ;
  • Créer une masse critique des champions engagés dans les OSC, dans la jeunesse, au gouvernement, au parlement et dans les médias pour la mobilisation des parties prenantes en faveur d’un budget accru pour l’achat des produits contraceptifs.

ADESCO est représentée par le Responsable Suivi Evaluation et capitalisation.

 

Partagez