Des acteurs formés sur le PGO et leurs rôles dans le mécanisme de l’adhésion du Togo


Des acteurs formés sur le PGO et leurs rôles dans le mécanisme de l’adhésion du Togo

Société Civile Médias18 août 2021

(Société Civile Médias) – Commencé mardi 17 août avec le Forum national organisé par l’ONG ADESCO à l’intention des acteurs de l’administration, des leaders religieux et traditionnels et des Organisations de la société civile, y compris les médias, le projet « Campagne de sensibilisation et de formation pour l’adhésion du Togo au Partenariat pour le Gouvernement Ouvert (PGO) » entame ce mercredi sa deuxième activité phare. Il s’agit de la formation des acteurs de la société civile, des élus locaux, des représentants des médias et des représentants de la chefferie traditionnelle sur le Programme.

Cette rencontre de trois jours sera l’occasion de renforcer les capacités de ces acteurs sur le Projet d’Appui aux Gouvernements Ouverts Francophones (PAGOF) et le processus d’adhésion au PGO et de les situer sur leurs rôles dans le mécanisme de l’adhésion du Togo.

En quoi l’adhésion au PGO sera-t-elle utile au Togo ? C’est l’un des points essentiels qui sera abordé au cours de cette formation qui se déroule en une session de trois jours à l’endroit de 25 participants et qui se tient du 18 au 20 août 2021 à l’Agora Senghor à Lomé. Un expert international et des personnes ressources au niveau national, réputées pour leur maîtrise des sujets de gouvernance et connues pour leur expériences pratiques en matière de contrôle citoyen de l’action publique ont été identifiés à cet effet.

La formation sera donc l’occasion de présenter le PAGOF et son importance pour la gouvernance, la transparence et la redevabilité des gouvernements des pays membres du Partenariat.

L’expert international Mamadou Bachir Kanouté au cours de la formation

« Nous allons leur présenter le programme, ainsi que les avantages qu’il a pu procurer à d’autres Etats. En fonction de la connaissance que ces acteurs ont de leur contexte, ils diront ce que cela pourra leur apporter comme bénéfice, mais aussi quelles sont les contraintes auxquelles ils vont devoir faire face une fois le processus entamé », explique Mamadou Bachir Kanouté, expert international présent à Lomé pour la formation.

Lire aussi : L’ONG ADESCO en campagne de sensibilisation et de formation pour l’adhésion du Togo au PGO

En plus de leur présenter le programme, les formateurs renforceront les capacités des participants sur le plaidoyer et le lobbying pour l’adhésion du Togo au PGO et leur présenteront les étapes du processus.

« Au sortir de cette formation de renforcement de capacités, on mettra en place un comité de lobbying et de plaidoyer qui ira vers l’administration, ciblera les personnes clés pour, au finish, faire en sorte que le Togo s’engage dans ce processus », indique Nadzombé Datagni, Directeur exécutif de l’ONG ADESCO.

D’après M. Datagni, en adhérant à ce processus, les efforts faits par les autorités togolaises en matière de gouvernance seront visibles sur le plan international.

Photo de famille avec les participants à la formation

« Vous savez que le Togo fait partie des pays qui rendent compte aux Nations Unies. Pour nous, l’adhésion au PAGOF est une opportunité pour que ce que le Togo fait et ce qu’il construit aujourd’hui en impliquant la société civile, soit connu. L’autre avantage est que le PAGOF a des outils modernes, y compris les TICS, qu’il met au service des pays membres. Nous espérons donc voir le Togo adhérer à ce programme à la fin de ce processus », souligne-t-il.

Cette formation, il faut le rappeler, est organisée en collaboration avec les partenaires Expertise France, CFI Développement médias et l’Agence Française de Développement (AFD).

Mercredi, dans le cadre du lancement du projet, l’ONG ADESCO (Appui au développement et à la santé communautaire) a organisé un Forum national ayant regroupé les responsables de l’administration publique et les acteurs des OSC, y compris les médias, sur le PAGOF. Il s’agissait d’une campagne de sensibilisation visant à donner des informations suffisantes sur ce programme.

Vu, en partie, des participants à la formation

 

Partagez