SANTE ET NUTRITION : Histoires de succès : CRS et ses partenaires accompagnent les écoles à cantines scolaires STARS dans la réalisation des Champs communautaires


Catholic Relief Services (CRS) a reçu un financement de la part du département des USA en charge de l’agriculture (USDA) pour la mise en œuvre d’un programme McGovern-Dole Food for Education and Child Nutrition au Togo dénommé Santé Transformation Apprentissage pour une Réussite Scolaire (STARS). Ce programme prévu pour 5 ans (Octobre 2019 à septembre 2024) se déroulera dans 138 écoles ainsi que les villages environnants d’où viennent les élèves dans les préfectures de Dankpen dans la région de la Kara (51 écoles), celles  de Kpendjal (47 écoles) et Oti-sud (40 écoles) dans la région des Savanes. Ces préfectures ont été sélectionnées sur la base d’un certain nombre de critères dont entre autres le faible taux de fréquentation des écoles en général et celui des filles en particulier, les faibles taux d’accès à l’eau potable, les plus forts taux de pauvreté.

Le projet vise deux objectifs stratégiques : (i) l’amélioration des capacités de lecture/écriture des enfants en âge scolaire et (ii) l’amélioration des pratiques en nutrition, santé et hygiène dans les écoles et communautés sélectionnées.

Pour l’atteinte de ces objectifs, un certain nombre d’activités ont été mises en œuvre tant au niveau des écoles sélectionnées que dans les communautés entourant les écoles d’où proviennent les élèves. Pour une meilleure appropriation et la durabilité des résultats envisagés pour le projet, une contribution des communautés bénéficiaires et leur engagement significatif est nécessaire. Leurs contributions sont attendues dans (i) la construction et l’entretien des ouvrages prévus dans les écoles (cuisines, magasins, latrines, points d’eau, dispositifs de lave-main, etc..), (ii) la mise en œuvre des cantines scolaires, (iii) l’adoption de meilleures pratiques en santé, nutrition hygiène, (iv) l’accompagnement des enfants à la maison pour l’amélioration de leur capacité de lecture/écriture.

La plupart des stratégies d’actions au niveau communautaire se basent sur l’engagement des communautés à travers un déclenchement participatif qui s’est réalisé dans les communautés autour des 51 écoles cibles de Dankpen du 18 février au 24 septembre 2021. Au cours des séances de déclenchement les communautés autour des écoles ont pris l’engagement dans leurs plans d’action de réaliser les champs communautaires pour pouvoir assurer l’apport des contributions communautaires en ingrédients afin d’assurer la continuité du fonctionnement des cantines scolaires du projet STARS.

        Champ de piment à Bikpabombé

Une partie de piments récoltés à Bikpabombé

 

 

 

 

 

 

 

C’est ainsi que CRS avec l’appui de l’ONG ADESCO a accompagné 12 écoles qui ont initié les champs communautaires à titre expérimental afin d’assurer l’apport des ingrédients pour la contribution communautaire sur la cantine scolaire. CRS et ses partenaires à travers les Agents de l’Institut de Conseil d’Appui Technique (ICAT) ont assuré un appui technique pour la réussite de ces champs communautaires. Dans la plupart des cas, les superficies de ces champs cultivées ne dépassent pas deux (02) hectares pour la première expérience. Les produits vivriers cultivés sont le soja, le maïs, les piments, le sésame… Il faut noter que compte tenu des anomalies climatiques, les récoltes n’ont pas été meilleures comme souhaité dans la plupart des communautés. Néanmoins, la communauté de Bikpabombé sur les 12 localités a fait exception avec des récoltes un peu satisfaisantes.

Rappelons que la communauté de Bikpabombé située à 16 km du chef-lieu de Dankpen avec une population de 2009 habitants s’est mobilisée très tôt pour rendre disponible les espaces cultivables et les semences au bureau COGEP. Toute la communauté avec l’appui des Agents de l’ICAT a veillé à la mise en valeur du champ communautaire d’un espace de ¾ hectare. Les produits cultivés sont : le soja, le maïs, le piment et gombo. Ce qui a permis d’obtenir Soja : 02 sacs de 500 kg d’une valeur 121 000 FCFA, 02 sacs de maïs de 100 kg avec une valeur de 56 000 FCFA, 2½ sacs de piments d’une valeur de 16 500 FCFA et ½ sac de gombo d’une valeur de 12 000 FCFA.

Les récoltes des champs communautaires après-vente a permis d’avoir une somme de 205 500 FCFA permettant de soutenir la cantine scolaire dont le budget s’élève à 12 000 FCFA par semaine, durant plus de deux (02) semaines avec un effectif de 545 élèves sans la contribution des parents.

Monsieur GMAWAL Tamal, 36 ans, Président COGEP de l’EPP Bikpabombé en témoigne « L’appui/accompagnement à la réalisation des champs communautaires par CRS et ses partenaires nous a été très utile dans la gestion des cantines. Cela nous a permis de mobiliser les vivres locaux pour assurer les contributions en ingrédients durant deux (02) semaines, ce qui soulagerait les parents d’élèves qui ont d’énormes difficultés dans la mobilisation des contributions communautaires. Nous comptons l’année prochaine commencer très tôt les préparations pour la réalisation des champs communautaires à grande échelle en portant la superficie à deux ou trois hectares afin d’augmenter la quantité lors des récoltes pour soulager la communauté dans l’apport des contributions pour un (01) mois à deux (02) mois. C’est l’occasion de remercier l’USDA à travers CRS et l’ONG ADESCO pour leur appui technique dans la réussite de ces champs scolaires ».

Partagez