ADESCO DANS LA CAPITALISATION DES ACQUIS DU PROJET SSR DANS LES PREFECTURES DE MÔ ET SOTOUBOUA


Faire le bilan des cinq années de mise en œuvre du projet « Promotion des droits des adolescents à la santé Génésique au Togo », tel est l’objectif des rencontres qui ont réuni les acteurs impliqués dans la mise en œuvre dudit projet les 29 et 30 octobre 2019 respectivement dans les préfectures de Mô et Sotouboua pour la  capitalisation des acquis.

Organisées par ADESCO,  structure de mise en œuvre du projet, ces rencontres ont connu la participation des autorités administratives, locales (chefs canton), des comités villageois et cantonaux de développement, des associations des parents d’élèves, des membres des comités de protection des enfants, des clubs des mères, des animateurs communautaire encadreurs des clubs, du Conseil Consultatif Préfectoral des Enfants, des responsables des services de l’Etat notamment la Justice, la Police, la Gendarmerie, la Santé, l’Action Sociale, les Inspections des Enseignements du 1er et 2ème degré, l’équipe chargée de la mise en œuvre des activités du projet de l’ONG/ADESCO et celle de la coordination du projet au niveau de Plan International Togo.

Au cours de ces rencontres, les activités réalisées de Novembre 2014 à Septembre 2019 ont été présentées généralement le renforcement des capacités des membres des clubs, des encadreurs de ces clubs et des organisations à base communautaires sur la SSR, le renforcement des capacités des prestataires de soins pour la prise en charge des cas d’abus/violences faits aux enfants et jeunes, les activités de la clinique mobile pour l’offre des services adaptés aux adolescents et jeunes. A sotouboua par exemple, 126 cas d’abus/violences ont été enregistrés avec 87 référés à la justice et 39 cas traités à l’amiable pour la même période.

Les participants ont également mené des réflexions en travaux de groupe sur la méthodologie et les approches globale de mise en œuvre du projet, les points forts, les points à améliorer, les  aspects/stratégies/méthodologies/approches de proposition pour la pérennisation des acquis du projet.

Rappelons que le projet est mis en œuvre dans la Région Centrale et celle des Plateaux respectivement par l’ONG/ADESCO et ATBEF avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne (80%) et de Plan International (20%).

 

Partagez