ASSAINISSEMNT DE BASE : Les artisans locaux de la préfecture de Mô outillés sur la construction des latrines adaptés au climat


Dans le but de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des ménages, l’ONG ADESCO avec l’appui financier de la Fondation Anesvad met en œuvre le projet «Renforcement du système sanitaire pour la prévention des maladies du milieu hydrique et des MTN cutanées à travers les actions communautaires dans la Préfecture de Mô, Togo ».

A cet effet, plusieurs activités sont planifiées et c’est dans cette optique qu’une formation est organisée à l’endroit de 15 artisans locaux (maçons) sur leurs rôles et responsabilités et la construction des latrines adaptées au climat. Cette formation tenue du 28 au 30 novembre 2021 au centre communautaire de Djarkpanga a regroupé les bénéficiaires des trois cantons cibles (Kagnigbara, Boulohou et Saïboudè) du projet.

L’objectif visé est de renforcer les capacités des maçons identifiés sur les technologies d’assainissement afin qu’ils puissent construire les articles d’assainissement sur place avec les matériaux locaux.

Durant les trois jours, les participants ont eu des notions sur les thématiques telles que les déclenchements ATPC, la communication et le markéting d’assainissement. Des séances pratiques sur la construction des latrines  dans quelques ménages ont mis fin aux travaux de cette formation.

Un des participants témoigne de sa satisfaction au regard des acquis de la formation et les retombées positives dont bénéficieront les communautés.

’Avant on ne savait pas qu’il y a des latrines en ciment qui ne coutent pas trop chère. Avec cette formation je sais à partir aujourd’hui qu’on peut faire une fosse sans creuser la terre. Nous allons sensibiliser notre communauté dans la réalisation de ces latrines qui seront utilisées pour un long temps. Merci à ADESCO et Anesvad pour cette formation‘’, N’KYARIN Fousséni, chef maçon à Boulohou.

Partagez